{sous-menu}
 
 
 
 
LE SÉNÉGAL
 

Le Sénégal est situé sur la côte occidentale de l'Afrique. Il confine avec la Mauritanie, le Mali, la Guinée, la Guinée-Bissau et l'océan Atlantique. Il entoure presque complètement la Gambie. Les installations touristiques sont nombreuses. Les appels téléphoniques internationaux peuvent coûter cher. L'utilisation de services Internet et de courrier électronique ainsi que de téléphone cellulaire est largement répandue. Le français est la langue officielle.

Les voyageurs doivent s'habiller et se comporter avec bon sens et discrétion, et respecter les traditions sociales et religieuses pour ne pas froisser les habitants du pays.

L'état des routes va de passable à médiocre. Les accidents de la route constituent une cause fréquente de décès et de blessures. Les voyageurs ne doivent s'aventurer sur les pistes et dans les endroits éloignés qu'en véhicule à quatre roues motrices. Évitez les déplacements par voie terrestres la nuit. Les véhicules sont généralement loués avec chauffeur. En cas d'accident ou de panne du véhicule, le chauffeur et l'entreprise de location seront tenus responsables. Lorsqu'un accident de voiture cause la mort ou des blessures, les conducteurs sont détenus jusqu'à ce qu'un juge désigne un responsable. Les visiteurs doivent faire preuve de prudence lorsqu'ils empruntent les transports en commun, surtout si le véhicule semble surchargé et en piètre état. Les taxis sont souvent mal entretenus et mal conduits.

Il y a deux points de passage frontalier officiels pour se rendre en Mauritanie : à Diama et à Rosso. À Diama, les piétons et les véhicules peuvent franchir la frontière en passant sur un barrage et à Rosso, ils peuvent prendre le traversier. La route qui mène à Diama peut être impraticable durant la saison des pluies. Les longues attentes à la frontière sont fréquentes. Les traversiers ne fonctionnent qu'entre 9 h et 17 h. Les voyageurs ne devraient pas passer la frontière par l'entremise de piroguiers privés car c'est illégal et dangereux. Il y a aussi des points de passage le long de la frontière terrestre avec le Mali, la Gambie et la Guinée-Bissau.

Statut : République
Superficie : 196 192 km²
Population : 9 200 000 habitants (est.99)
Densité : 48,90 hab./km²
Langue officielle :
Français
Langues parlées :
Wolof, Pulaar, Serer, Mandinka, Diola
Religion : Islam (84 %), Animistes (7 %), Christianisme (6 %)
Monnaie : Franc CFA ( 1 Euro = 655,957 CFA - parité fixe)
P.N.B. :
540 $US / hab. (1997)
Capitale : Dakar
Principales villes :
Thiès, Kaolack, Ziguinchor, Saint-Louis, Diourbel
Pays limitrophes :
Mauritanie, Mali, Guinée Bissau, Guinée, Gambie
Point culminant :
581 m
Fêtes et jours fériés :
1er janvier, le 4 avril (Jour de l'Indépendance), le 1er mai (fête du travail) et le 25 décembre (Noël). Les Sénégalais fêtent, en outre, le lundi de Pâques, l'Ascension, la Pentecôte et l'Assomption.
Les fêtes musulmanes dépendent du calendrier islamique. Le Pèlerinage du Grand Magal, qui se tient à Touba 48 jours après le Nouvel An musulman donneégalement lieu à des célébrations.
Indicatif téléphonique : 221
Heure : GMT
Electricité : 220 V, prises françaises
Climat : La saison sèche sénégalaise se déroule de début ou mi-octobre à fin mai ou fin juin, selon les régions.
Sur la côte de Saint-Louis aux marigots du Siné-Saloum (Dakar), la chaleur n'est jamais accablante en saison sèche en raison des brises marines. Les nuits sont douces.
Durant l'hivernage - saison des pluies - celles-ci tombent en averses violentes mais courtes.
Toute la moitié nord de l'intérieur du pays connaît un climat sahélien, brûlant et sec sous l'influence de l'harmattan.
L'hivernage ne dure ici que 3 ou 4 mois (en l'absence de sécheresse...).
Plus au sud à l'intérieur, vers Kaolack ou Tambacounda, les pluies augmentent légèrement et rendent la chaleur un peu moins torride que dans le nord pendant la saison des pluies (Tambacounda).
La Casamance est de loin la région la plus arrosée (Ziguinchor). Mais la saison sèche y est aussi ensoleillée qu'ailleurs.
La mer est très agréable toute l'année.
Période conseillée : la saison sèche, de début ou mi-octobre à fin mai ou fin juin, selon les régions.

voir également : Histoire du Sénégal